dimanche 22 janvier 2017

Entre deux silences


un bateau
entre deux silences
le clapot s'étire

**

16 commentaires:

  1. Qu'il est joli ce clapot, on l'entend!
    Bonne semaine Danièle.

    RépondreSupprimer
  2. Oh! Parfois on en rêve de cet entre deux silences. Superbe haisha, Danièle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, chère Monique. Les balades en pleine nature offrent parfois ces moments.

      Supprimer
  3. Haïku ou haïsha (?), onde et mots dialoguent.

    RépondreSupprimer
  4. Nifty again, Daniele_!
    __ Often, our tour of life travels through those -choppy stretches-, and when we need to proceed more care, we:

    lower sails
    this storm between two calms
    reef knots

    _m

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. As Miles Davis said : "Noise is the parenthesis of silence". Thanks, Magyar.

      Supprimer
  5. j'aime beaucoup ce haïsha.
    Bonne journée Danièle.

    RépondreSupprimer
  6. J'aime beaucoup ce haïku presqu'un 3-5-3 (je n'aurais pas écrit " s'étire "), mais je ne suis pas vous, bien entendu. Il retient toute mon attention...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il fonctionne très bien aussi sans "s'étire". Mais il ne peint plus alors ces ondes qui n'en finissent pas de s'arrondir jusqu'à la berge.

      Supprimer
  7. "between two silences" where haiku are found.

    RépondreSupprimer